Au quotidien sous le souffle du Saint Esprit
"Gardons nos lampes allumées"...Voici l'époux qui vient! Allons à la rencontre du Christ , le Seigneur! (Mt 25,6)
Des Liens Utiles

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon


Flux RSS



Marque-page social

Marque-page social digg  Marque-page social delicious  Marque-page social reddit  Marque-page social stumbleupon  Marque-page social slashdot  Marque-page social yahoo  Marque-page social google  Marque-page social blogmarks  Marque-page social live      

Conservez et partagez l'adresse de Au quotidien sous le souffle du Saint Esprit sur votre site de social bookmarking


Marie m'avait donc accompagné, elle aussi, dans mon égarement…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Marie m'avait donc accompagné, elle aussi, dans mon égarement…

Message  geor-gette le Ven 15 Mar - 22:23




15 mars - France : Chartres, Notre-Dame de Sous Terre - Italie : Notre Dame de Fossolovara



Marie m'avait donc accompagné, elle aussi, dans mon égarement…

En vous parlant, je me souviens cependant d'une autre « visitation » qui m'avait profondément troublé et
interrogé. J'en avais été gratifié à plusieurs reprises, au moment où, au terme de longs efforts d'ascèse
physique et mentale, j'allais sombrer dans cet état de fusion avec le Grand Tout cosmique dont nous avons parlé.

Dans les derniers instants de conscience personnelle, m'apparaissait soudain un visage de femme, très belle,
mais infiniment triste. Elle me regardait avec une immense tendresse, et de grosses larmes coulaient sur son visage.

Mais, lorsque je lui demandais intérieurement qui elle était, son visage s'évanouissait doucement de ma conscience.

Pendant près de trente ans, je me suis demandé à quoi correspondait cette vision. Je m'étais arrêté à une
interprétation d'ordre psychologique : il s'agirait d'un remord de conscience envers ma mère, que mon
cheminement faisait beaucoup souffrir.

Et puis, quelle ne fut pas mon émotion, lorsque je me trouvais pour la première fois face à Notre Dame de
Jasna Gora, à Czestochowa il y a quelques années : c'était elle, c'était bien elle !

Le même visage, le même regard pénétrant et mystérieux, la même expression de tendresse compatissante.
J'en demeurai interdit, profondément bouleversé.

Marie m'avait donc accompagné, elle aussi dans mon égarement, tentant de me faire signe.







Joseph Marie Verlinde,
L'expérience interdite, éditions saint Paul, Versailles 1998. p. 108-112
Extrait de : www.mariedenazareth.com/17307.0.html?&L=0


Je vous salue, Marie pleine de grâces ; le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant et à l'heure de notre mort.Amen


avatar
geor-gette
service
service


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum