Au quotidien sous le souffle du Saint Esprit
"Gardons nos lampes allumées"...Voici l'époux qui vient! Allons à la rencontre du Christ , le Seigneur! (Mt 25,6)
Des Liens Utiles

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon


Flux RSS



Marque-page social

Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de Au quotidien sous le souffle du Saint Esprit sur votre site de social bookmarking


Le lundi de la 3e semaine de Pâques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le lundi de la 3e semaine de Pâques

Message  Marie alice le Lun 15 Avr - 7:50


Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 6,22-29.

Jésus avait traversé le lac en marchant sur les eaux. Le lendemain, la foule restée sur l'autre rive du lac se rendit compte qu'il n'y avait eu là
qu'une seule barque, et que Jésus n'y était pas monté avec ses disciples, qui étaient partis sans lui.Cependant, d'autres barques, venant de Tibériade, étaient arrivées près de l'endroit où l'on avait mangé le pain après que le Seigneur eut rendu grâce. La foule s'était aperçue que Jésus n'était pas là, ni ses disciples non plus. Alors les gens prirent les barques et se dirigèrent vers Capharnaüm à la recherche de Jésus. L'ayant trouvé sur l'autre rive, ils lui dirent : « Rabbi, quand es-tu arrivé ici ? » Jésus leur répondit : « Amen, amen, je vous le dis : vous me cherchez, non parce que vous avez vu des signes, mais parce que vous avez mangé du pain et que vous avez été rassasiés. Ne travaillez pas pour la nourriture qui se perd, mais pour la nourriture qui se garde jusque dans la vie éternelle, celle que vous donnera le Fils de l'homme, lui que Dieu, le Père, a marqué de son empreinte. » Ils lui dirent alors : « Que faut-il faire pour travailler aux œuvres de Dieu ? » Jésus leur répondit : « L'œuvre de Dieu, c'est que vous croyiez en celui qu'il a envoyé. »

www.levangileauquotidien.org/


avatar
Marie alice
service
service


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le lundi de la 3e semaine de Pâques

Message  admin le Lun 15 Avr - 8:16


http://ndbeaufort.free.fr

_________________
avatar
admin
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le lundi de la 3e semaine de Pâques

Message  invite le Lun 15 Avr - 8:44



"Ils lui dirent alors : « Que devons-nous faire pour travailler aux œuvres de Dieu ? » Jésus leur répondit : « L’œuvre de Dieu, c’est que vous croyiez en celui qu’il a envoyé. » L’œuvre de Dieu, c’est que nous croyons. C’est la foi qui nous fait adhérer au mystère de Jésus qui donne sa vie. Dieu vraiment est venu jusqu’à nous, il nous a parlé, il nous a touché et il nous entraîne désormais dans une vie toute nouvelle qui est essentiellement une vie d’amour. Vivre de la vie du Christ, être plongé dans sa mort et dans sa résurrection pour vivre de son Amour demande en nous l’Esprit Saint. Notre foi trouve sa plénitude dans le Christ. Dieu est un amour qui engage toute la vie, suivre Jésus dans tout ce qu’il nous dit, marcher sur son chemin de vie, le suivre jusqu’à la résurrection nous conduit à la Pentecôte. Sans l’Esprit Saint, les premiers chrétiens ne pouvaient pas annoncer le mystère de la Résurrection de Jésus ! L’Esprit Saint nous est donné en plénitude afin que nous soyons vraiment des témoins, martyrs du Christ.

Nous demandons la grâce de suivre le Christ et de ne désirer que la volonté du Père.


extrait: vallee-aisne


invite
participant
participant


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le lundi de la 3e semaine de Pâques

Message  Marie alice le Lun 15 Avr - 16:00



Livre des Actes des Apôtres 6,8-15.


Étienne,qui était plein de la grâce et de la puissance de Dieu, accomplissait parmi le peuple des prodiges et des signes éclatants. Un jour, on vit intervenir les gens d'une synagogue (la synagogue dite des esclaves affranchis, des Cyrénéens et des Alexandrins) et aussi des gens originaires de Cilicie et de la province d'Asie. Ils se mirent à
discuter avec Étienne, mais sans pouvoir tenir tête à la sagesse et à l'Esprit Saint qui inspiraient ses paroles. Alors ils soudoyèrent des hommes pour qu'ils disent : « Nous l'avons entendu prononcer des paroles blasphématoires contre Moïse et contre Dieu. » Ils ameutèrent le peuple, les anciens et les scribes, ils allèrent se saisir d'Étienne,et l'amenèrent devant le grand conseil. Ils présentèrent de faux témoins, qui disaient : « Cet individu ne cesse pas de parler contre le Lieu saint et contre la Loi. Nous l'avons entendu affirmer que ce Jésus, le Nazaréen, détruira le Lieu saint et changera les lois que Moïse nous a transmises. » Tous ceux qui siégeaient au grand conseil avaient les yeux fixés sur Étienne, et son visage leur apparut comme celui d'un ange.


Psaume 119(118),23-24.26-27.29-30.


Lorsque des grands accusent ton serviteur, je médite sur tes ordres. Je trouve mon plaisir en tes exigences : ce sont elles qui me conseillent. J'énumère mes voies : tu me réponds ; apprends-moi tes commandements. Montre-moi la voie de tes préceptes, que je médite sur tes merveilles. Détourne-moi de la voie du mensonge, fais-moi la grâce de ta loi. J'ai choisi la voie de la fidélité, je m'ajuste à tes décisions.
Commentaire du jour
Saint Jean Chrysostome (v. 345-407), prêtre à Antioche puis évêque de Constantinople, docteur de l'Église
Homélies sur l'évangile de Matthieu, n°82, 5 ; PG 58, 743





« La nourriture qui demeure en vie éternelle, celle que donne le Fils de l'homme »



Les juifs mangeaient la Pâque debout, les sandales aux pieds, le
bâton à la main, avec empressement (Ex 12,11). À combien plus forte
raison dois-tu te tenir en éveil ! Eux s'apprêtaient à partir pour la
Terre Promise et se comportaient donc en voyageurs ; toi, tu es en
marche vers le ciel. C'est pourquoi il faut que nous restions toujours
sur nos gardes... Les ennemis du Christ ont frappé son corps très saint
sans savoir ce qu'ils faisaient (Lc 23,34) ; et toi, tu le recevrais
dans une âme impure après tant de bienfaits ! Car il ne s'est pas
contenté de se faire homme, d'être flagellé et d'être mis à mort : en
son amour il a voulu encore s'unir à nous, s'identifier à nous non par
la foi seulement, mais réellement par la participation à son propre
corps...

Considère quel grand honneur tu reçois, et de quelle table tu es le
convive. Celui que les anges ne voient qu'en tremblant, celui qu'ils
n'osent pas regarder sans crainte à cause de la splendeur de la gloire
qui rayonne de sa face, nous en faisons notre nourriture et nous
devenons avec lui un seul corps et une seule chair. « Qui dira les
exploits du Seigneur, qui proclamera toutes ses louanges ? » (Ps 105,2)
Quel berger a jamais nourri ses brebis de sa propre chair ?... Il arrive
souvent que des mères confient à des nourrices leurs enfants. Le Christ
n'agit pas de la sorte : il nous nourrit de son propre sang, il nous
fait devenir un seul corps avec lui.



avatar
Marie alice
service
service


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le lundi de la 3e semaine de Pâques

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum