Au quotidien sous le souffle du Saint Esprit
"Gardons nos lampes allumées"...Voici l'époux qui vient! Allons à la rencontre du Christ , le Seigneur! (Mt 25,6)
Des Liens Utiles

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon


Flux RSS



Marque-page social

Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de Au quotidien sous le souffle du Saint Esprit sur votre site de social bookmarking


Le mercredi de la 3e semaine de Pâques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le mercredi de la 3e semaine de Pâques

Message  Marie alice le Mer 17 Avr - 4:27

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 6,35-40.

Après avoir multiplié les pains, Jésus disait à la foule des Juifs : « Moi, je suis le pain de la vie. Celui qui vient à moi n'aura plus jamais faim ; celui qui croit en moi n'aura plus jamais soif. Mais je vous l'ai déjà dit : vous avez vu, et pourtant vous ne croyez pas. Tous ceux que le Père me donne viendront à moi ; et celui qui vient à moi, je ne vais pas le jeter dehors. Car je ne suis pas descendu du ciel pour faire ma volonté, mais pour faire la volonté de celui qui m'a envoyé. Or,la volonté de celui qui m'a envoyé, c'est que je ne perde aucun de ceux qu'il m'a donnés, mais que je les ressuscite tous au dernier jour. Car la volonté de mon Père, c'est que tout homme qui voit le Fils et croit en lui obtienne la vie éternelle ; et moi, je le ressusciterai au dernier jour. »

www.levangileauquotidien.org/
avatar
Marie alice
service
service


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mercredi de la 3e semaine de Pâques

Message  invite le Mer 17 Avr - 6:09


Ressuscité d'entre les morts, le Christ ne meurt plus ;
sur lui la mort n'a plus aucun pouvoir.




ndbeaufort
Le Pain de vie est véritablement le Fils du Père ! Celui qui vient à moi n’aura plus jamais faim dit Jésus.



invite
participant
participant


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mercredi de la 3e semaine de Pâques

Message  admin le Mer 17 Avr - 6:53


« Moi, je le ressusciterai au dernier jour ».



La vie que Dieu nous donne en son Fils ne se limite pas à des pensées ou des sentiments pieux qui apporteraient un peu de sérénité dans notre quotidien. La grâce transfigure tout notre être, des profondeurs de notre âme jusqu’à notre corps. Le salut greffé en nous au moment de notre baptême ne se réalisera pleinement que dans notre résurrection d’entre les morts. C’est cela, le véritable terme de la vie chrétienne – être relevé par la puissance de Dieu d’entre les morts. « Moi, je le ressusciterai au dernier jour ».

L’Eucharistie commence cette résurrection.

L’Eucharistie purifie notre âme. Elle exige la confession qui nous débarrasse des œuvres mortes, elle apporte le surcroît de lumière qui nous fait désirer la sainteté et œuvrer pour l’obtenir.

L’Eucharistie renforce notre charité pour nos proches. Il nous est impossible de nous unir au Christ sans être unis davantage à tous nos frères. Du coup, tout ce que nos rapports peuvent avoir de mort, d’artificiel, d’injuste est guérit par ce sacrement, si seulement nous y prenons part de tout notre cœur.

L’Eucharistie confère à notre corps une dignité incorporable. En effet, ce n’est pas uniquement dans le plus sublime de notre esprit que Dieu nous touche, mais c’est de notre corps qu’il fait son temple. L’Eucharistie, c’est le corps à corps entre Dieu et l’homme : la chair du Ressuscité nous est donnée pour semer dans notre corps une vie divine.


Lors de ma prochaine communion, je ferai davantage attention pour recevoir ce Corps du Christ avec respect et reconnaissance. Je méditerai sur les conséquences de ce don : mon corps, est-ce que je le considère et le traite comme une réalité vouée à la mort ou bien comme le temple de Dieu promis à la Résurrection ?


merci à Frère Pavel Syssoev


_________________
avatar
admin
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mercredi de la 3e semaine de Pâques

Message  Stella le Mer 17 Avr - 8:35



Croyons en Jésus Fils de Dieu, et nous recevrons en retour la vie éternelle. Certes, nous n'avons pas touché son côté comme Thomas son disciple, mais nous avons le plus grand contact avec Christ: la ligne de la Foi.
Oui, allons à Jésus qui nous accueillera bras ouverts car dit-il: "
Tous ceux que le Père me donne viendront à moi ; et celui qui vient à moi, je ne vais pas le jeter dehors."


D'un cœur joyeux et confiant, remettons au Christ la clé de la porte de notre cœur qui est le temple de son Esprit afin que, présent dans l'Eucharistie vraie nourriture impérissable nous ayons part à la vie éternelle. Si Jésus vit en nous, cela signifie que c'est l'Esprit lui-même qui est aux commandes de toutes nos œuvres ( Adoration du Très Saint Sacrement, visite des malades, amour pour les plus démunis etc...) En ce moment, Jésus Christ plus jamais ne sera mort. Que le Corps et le Sang du Christ nourrissent en nous la vie éternelle. Amen! Alléluia!


avatar
Stella
service
service


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mercredi de la 3e semaine de Pâques

Message  admin le Mer 17 Avr - 9:11


_________________
avatar
admin
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mercredi de la 3e semaine de Pâques

Message  Marie alice le Mer 17 Avr - 15:28



Livre des Actes des Apôtres 8,1b-8.

Quant à Saul, lui aussi approuvait ce meurtre. Ce jour-là, éclata une violente persécution contre l’Eglise de Jérusalem. Tous se dispersèrent
dans les campagnes de Judée et de Samarie, à l’exception des Apôtres. Des hommes religieux ensevelirent Étienne et firent sur lui une grande lamentation. Quant à Saul, il cherchait à détruire l'Église, il pénétrait dans les maisons, en arrachait hommes et femmes, et les mettait en prison. Ceux qui s'étaient dispersés allèrent répandre partout la Bonne Nouvelle de la Parole. C'est ainsi que Philippe, l'un des Sept, arriva dans une ville de Samarie, et là il proclamait le Christ. Les foules, d'un seul cœur, s'attachaient à ce que disait Philippe, car tous entendaient parler des signes qu'il accomplissait, ou même ils les voyaient. Beaucoup de possédés étaient délivrés des esprits mauvais,qui les quittaient en poussant de grands cris. Beaucoup de paralysés etd'infirmes furent guéris. Et il y eut dans cette ville une grande joie.



Psaume 66(65),1-3a.4-5.6-7a.

Acclamez Dieu, toute la terre ;fêtez la gloire de son nom, glorifiez-le en célébrant sa louange. Dites à Dieu : « Que tes actions sont redoutables ! Toute la terre se prosterne devant toi, elle chante pour toi, elle chante pour ton nom. »Venez et voyez les hauts faits de Dieu, ses exploits redoutables pour les fils des hommes. Il changea la mer en terre ferme : ils passèrent le fleuve à pied sec. De là, cette joie qu'il nous donne. Il règne à jamais par sa puissance.

Commentaire du jour
Bienheureuse Teresa de Calcutta (1910-1997), fondatrice des Sœurs Missionnaires de la Charité
Lettre à un prêtre, 17/02/1978, in Come, Be My Light (trad. Viens, sois ma lumière, Lethielleux 2008, p. 322 rev.)




« Moi, je suis le pain de la vie »



Vous avez demandé à passer trois mois seul avec Jésus [en
retraite] ; cela vous ressemble bien. Mais si pendant ce temps la faim
de Jésus dans le cœur de quelques membres de son peuple est plus grande
que la vôtre, vous ne devriez pas rester seul avec Jésus tout le temps.
Vous devez permettre à Jésus de vous transformer en pain pour être mangé
par ceux avec qui vous êtes en contact. Laissez les gens vous dévorer ;
par la parole et la présence vous proclamez Jésus... Même Dieu ne
pouvait pas offrir de plus grand amour qu'en se donnant lui-même comme
Pain de vie — pour être rompu, pour être mangé afin que vous et moi
puissions manger et vivre, que nous puissions manger et satisfaire ainsi
notre faim d'amour.

Et pourtant il ne semblait pas satisfait, car lui aussi avait faim
d'amour. Il s'est donc fait l'affamé, l'assoiffé, le nu, le sans-logis
et n'a cessé d'appeler : « J'avais faim, j'étais nu, j'étais sans logis.
C'est à moi que vous l'avez fait » (Mt 25,40). Le Pain de vie et
l'affamé, mais un seul amour : seulement Jésus.

avatar
Marie alice
service
service


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mercredi de la 3e semaine de Pâques

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum