Au quotidien sous le souffle du Saint Esprit
"Gardons nos lampes allumées"...Voici l'époux qui vient! Allons à la rencontre du Christ , le Seigneur! (Mt 25,6)
Des Liens Utiles

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon


Flux RSS



Marque-page social

Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de Au quotidien sous le souffle du Saint Esprit sur votre site de social bookmarking


Le jeudi de la 7e semaine de Pâques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le jeudi de la 7e semaine de Pâques

Message  Marie alice le Jeu 16 Mai - 5:50


Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 17,20-26.

À l'heure où Jésus passait de ce monde à son Père, les yeux levés au ciel, il priait ainsi : « Je ne prie pas seulement pour ceux qui sont là, mais encore pour ceux qui accueilleront leur parole et croiront en moi. Que tous, ils soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et moi en toi. Qu'ils soient un en nous, eux aussi, pour que le monde croie que tu m'as envoyé. Et moi, je leur ai donné la gloire que tu m'as donnée, pour qu'ils soient un comme nous sommes un : moi en eux, et toi en moi. Que leur unité soit parfaite ; ainsi, le monde saura que tu m'as envoyé, et que tu les as aimés comme tu m'as aimé. Père,ceux que tu m'as donnés, je veux que là où je suis, eux aussi soient avec moi, et qu'ils contemplent ma gloire, celle que tu m'as donnée parce que tu m'as aimé avant même la création du monde. Père juste, le monde ne t'a pas connu, mais moi je t'ai connu, et ils ont reconnu, eux aussi, que tu m'as envoyé. Je leur ai fait connaître ton nom, et je le ferai connaître encore, pour qu'ils aient en eux l'amour dont tu m'as aimé, et que moi aussi, je sois en eux. »

www.levangileauquotidien.org/‎
avatar
Marie alice
service
service


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeudi de la 7e semaine de Pâques

Message  invite le Jeu 16 Mai - 8:27


L’Église née du don de l'Esprit-Saint ne peut être que "Communion en ses membres" puisque tous au Baptême ont revêtu le Christ et que chacun est baptisé "au Nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit".
Elle ne peut être qu’Une comme Dieu est "Communion en Trois Personnes : Père, Fils et Esprit-Saint", comme il est UN.
Exclamation
L' Église doit refléter la Vie de Celui qui en est la Source et le Cœur, sinon elle falsifie son Visage aux yeux du monde et porte un témoignage caricatural. Certes cette Unité est toujours à réactualiser dans des membres blessés par le péché. La sève en est l'Amour : "Aimez-vous les uns les autres de l'Amour dont je vous ai aimés ...
Exclamation
A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l'amour les uns pour les autres."
(Jn 13, 34-35) Il faut donc tendre de tout son être à cette Unité.
Jésus nous dit que c'est la "clef" de la conversion du monde : "Qu'ils soient UN eux aussi, pour que le monde croit ..."

Suspect
acoeurouvert



invite
participant
participant


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeudi de la 7e semaine de Pâques

Message  Marie alice le Jeu 16 Mai - 15:45



Livre des Actes des Apôtres 22,30.23,6-11.

Paul avait été arrêté à Jérusalem. Le lendemain, le commandant romain voulut savoir à quoi s'en tenir sur les accusations des Juifs contre lui. Il lui fit donc enlever ses chaînes, puis il convoqua les chefs des prêtres et tout le grand conseil, et fit descendre Paul pour l'amener devant eux.Paul se rendit compte qu'il y avait là le parti des sadducéens et celui des pharisiens. Alors, devant le conseil, il déclara d'une voix forte : « Moi, frères, je suis un pharisien, fils de pharisiens. C'est à cause de notre espérance en la résurrection des morts que je passe en jugement. » À peine eut-il dit cela qu'une dispute éclata entre pharisiens et sadducéens, et l'assemblée se divisa.
En effet, les sadducéens prétendent qu'il n'y a ni résurrection, ni ange, ni esprit, tandis que les pharisiens y croient. Cela fit un grand vacarme. Quelques scribes du parti pharisien intervinrent pour protester vigoureusement : « Nous ne trouvons rien de mal chez cet homme. Un esprit ou un ange lui a peut-être parlé. » La dispute devint très violente, et le commandant craignit que Paul ne se fasse écharper. Il ordonna à la troupe de descendre pour l'arracher à la mêlée et le ramener dans la forteresse.
La nuit suivante, le Seigneur vint auprès de Paul et lui dit : « Courage ! Le témoignage que tu m'as rendu à Jérusalem, il faut que tu le rendes aussi à Rome. »



Psaume 16(15),1-2a.5.7-8.9-10.2b.11.

Garde-moi, mon Dieu : j'ai fait de toi mon refuge. J'ai dit au Seigneur : Tu es mon Dieu ! Seigneur, mon partage et ma coupe : de toi dépend mon sort. Je bénis le Seigneur qui me conseille : même la nuit mon cœur m'avertit. Je garde le Seigneur devant moi sans relâche ; il est à ma droite : je suis inébranlable. Mon cœur exulte, mon âme est en fête, ma chair elle-même repose en confiance : tu ne peux m'abandonner à la mort ni laisser ton ami voir la corruption. Je n'ai pas d'autre bonheur que toi. Tu m'apprends le chemin de la vie : devant ta face, débordement de joie !
À ta droite, éternité de délices !

Commentaire du jour
Bienheureux Jean-Paul II (1920-2005), pape
Encyclique « Ut unum sint », 22-23 (trad. copyright © Libreria Editrice Vaticana)



« Qu'ils soient un pour que le monde croie que tu m'as envoyé »



Sur la route œcuménique de l'unité, la priorité revient
certainement à la prière commune... Si, malgré leurs divisions, les
chrétiens savent toujours plus s'unir dans une prière commune autour du
Christ, alors se développera leur conscience des limites de ce qui les
divise en comparaison de ce qui les unit. S'ils se rencontrent toujours
plus souvent et plus assidûment devant le Christ dans la prière, ils
pourront prendre courage pour faire face à toute la douloureuse et
humaine réalité des divisions, et ils se retrouveront ensemble dans la
communauté de l'Église que le Christ forme sans cesse dans l'Esprit
Saint, malgré toutes les faiblesses et malgré les limites humaines.

La communion de prière amène à porter un nouveau regard sur
l'Église et sur le christianisme. On ne doit pas oublier que le Seigneur
a demandé au Père l'unité de ses disciples afin qu'elle rende
témoignage à sa mission et que le monde puisse croire que le Père
l'avait envoyé. On peut dire que le mouvement œcuménique s'est mis en
marche, en un sens, à partir de l'expérience négative de ceux qui,
annonçant l'unique Évangile, se réclamaient chacun de sa propre Église
ou de sa communauté ecclésiale. Une telle contradiction ne pouvait pas
échapper à ceux qui écoutaient le message de salut et qui trouvaient là
un obstacle à l'accueil de l'annonce de l'Évangile.

Cette grave difficulté n'est malheureusement pas surmontée : il
est vrai que nous ne sommes pas en pleine communion. Et pourtant, malgré
nos divisions, nous sommes en train de parcourir la route de la pleine
unité, de l'unité qui caractérisait l'Église apostolique à ses débuts,
et que nous recherchons sincèrement : guidée par la foi, notre prière
commune en est la preuve. Dans la prière, nous nous réunissons au nom du
Christ qui est Un. Il est notre unité.


avatar
Marie alice
service
service


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeudi de la 7e semaine de Pâques

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum