Au quotidien sous le souffle du Saint Esprit
"Gardons nos lampes allumées"...Voici l'époux qui vient! Allons à la rencontre du Christ , le Seigneur! (Mt 25,6)
Des Liens Utiles

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon


Flux RSS



Marque-page social

Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de Au quotidien sous le souffle du Saint Esprit sur votre site de social bookmarking


Comment l’humanité de Marie a-t-elle pu adhérer à ce que Dieu lui demandait ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment l’humanité de Marie a-t-elle pu adhérer à ce que Dieu lui demandait ?

Message  Marie alice le Ven 31 Mai - 8:18





31 mai – Fête de la Visitation de Marie à Elisabeth


Comment l’humanité de Marie a-t-elle pu adhérer à ce que Dieu lui demandait ?

Si l'évangéliste saint Luc nous rapporte cette visite de Marie à
Elisabeth, ce n'est certainement pas par souci de l'anecdote (...) Il
veut nous faire comprendre quelque chose qui touche à l'économie du
Salut et prépare à la naissance de Jésus de Nazareth. De même, ce n'est
pas par accident que le chant d'action de grâce de la Vierge Marie vient
à la fin du récit de cette visite, comme la conclusion du cycle des
annonciations. (...)

Pour comprendre pourquoi la Visitation
prépare au Magnificat, il nous faut d'abord faire un petit effort
d'imagination, nous qui connaissons la fin de l'histoire, pour qui tout
est accompli du plan du Salut et pour qui l'Esprit Saint a été répandu
en nos cœurs. Mais comment la Vierge Marie a-t-elle pu comprendre au
départ ce qui arrivait lorsqu'elle a vu surgir un ange dans sa maison de
Nazareth, et qu'il lui a annoncé qu'elle serait la mère du Sauveur ?
(...) Et même si le dialogue se termine bien dans l'ordre de la grâce
(« qu'il me soit fait selon ta parole » (Lc 1, 38)), comment l'humanité
de Marie a-t-elle pu adhérer profondément à ce que Dieu lui demandait ?
(...)

Marie pouvait-elle y voir clair seule ? (...) c'est
Elisabeth qui donnera cette parole qui confirmera ce que lui a dit
l'Ange Gabriel : « Comment ai-je ce bonheur que la mère de mon Seigneur
vienne jusqu'à moi ? Car, lorsque j'ai entendu tes paroles de
salutation, l'enfant a tressailli d'allégresse au-dedans de moi. » (Lc
1, 43-44). Dès lors, Marie sait qu'elle n'est pas le jeu d'une illusion,
d'une idée fixe ou d'un fantasme, mais que c'est vraiment l'œuvre de
Dieu qui s'accomplit
Il y a plus. A travers la reconnaissance de ce
qu'elle a reçu par une personne autre qu'elle-même, Marie découvre aussi
que l'enfant porté par Elisabeth reconnait déjà son fils. Le lecteur de
l'évangile comprend que cet enfant qui sera le plus grand parmi les
prophètes atteste déjà que celui que porte Marie est vraiment le Fils de
Dieu.
C'est pourquoi le chant de louange de Marie peut alors se déployer. (...).


André cardinal Vingt-Trois, archevêque de Paris
http://www.paris.catholique.fr/140-Homelie-du-Cardinal-Andre.html
Basilique de la Visitation d’Annecy - Lundi 31 mai 2010
avatar
Marie alice
service
service


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum