Au quotidien sous le souffle du Saint Esprit
"Gardons nos lampes allumées"...Voici l'époux qui vient! Allons à la rencontre du Christ , le Seigneur! (Mt 25,6)
Des Liens Utiles

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon


Flux RSS



Marque-page social

Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de Au quotidien sous le souffle du Saint Esprit sur votre site de social bookmarking


Evangile « Est-il permis, oui ou non, de faire une guérison le jour du sabbat ? »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Evangile « Est-il permis, oui ou non, de faire une guérison le jour du sabbat ? »

Message  admin le Ven 30 Oct - 4:48

La parole de Dieu du 30 octobre 2015

« Est-il permis, oui ou non,
 de faire une guérison le jour du sabbat ? »

Lc 14, 1-6
 
 


OraisonPsaumeMéditation
Lectures
Evangile

_________________
avatar
admin
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evangile « Est-il permis, oui ou non, de faire une guérison le jour du sabbat ? »

Message  admin le Ven 30 Oct - 5:04

Commentaire des textes du jour


« Le sabbat a été fait pour l'homme » (Mc 2,27)


Saint Jean-Paul II (1920-2005), pape
Lettre apostolique « Dies Domini », 61 (trad. DC 2186, p. 674 © copyright Libreria Editrice Vaticana)


Au terme de toute l'œuvre  de la création, le « shabbat », septième jour béni et consacré par Dieu, se relie immédiatement à l'œuvre du sixième jour, où Dieu a fait l'homme « à son image, comme sa ressemblance » (Gn 1,26). Ce lien très étroit entre le « jour de Dieu » et le « jour de l'homme » n'a pas échappé aux Pères quand ils ont médité sur le récit biblique de la création. Ambroise dit à ce sujet : « Je rends grâce au Seigneur notre Dieu, qui a fait une œuvre telle qu'il puisse s'y reposer. Il a fait le ciel, mais je ne lis pas qu'il se soit reposé ; il a fait la terre, mais je ne lis pas qu'il se soit reposé ; il a fait le soleil, la lune et les étoiles, et là non plus, je ne lis pas qu'il se soit reposé, mais je lis qu'il a fait l'homme et qu'alors il se reposa, en ayant quelqu'un à qui il puisse remettre ses péchés ». Ainsi, le « jour de Dieu » sera à jamais directement lié au « jour de l'homme ». Quand le commandement de Dieu dit : « Tu te souviendras du jour du sabbat pour le sanctifier » (Ex 20,8), la pause ordonnée pour honorer le jour qui lui est consacré n'est nullement un commandement pesant pour l'homme, mais plutôt une aide qui lui permet de reconnaître sa dépendance vitale et libératrice à l'égard du Créateur, ainsi que sa vocation à collaborer à son œuvre et à accueillir sa grâce. En honorant le « repos » de Dieu, l'homme se redécouvre pleinement lui-même ; ainsi le jour du Seigneur se révèle profondément marqué par la bénédiction divine (Gn 2,3) et, grâce à elle, on pourrait le dire doué comme les animaux et les hommes d'une sorte de « fécondité » (Gn 1,22.28). Cette fécondité s'exprime surtout en ce que le sabbat ravive et, en un sens, « multiplie » le temps lui-même, accroissant en l'homme, par la mémoire du Dieu vivant, la joie de vivre et le désir de promouvoir et de donner la vie.

_________________
avatar
admin
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evangile « Est-il permis, oui ou non, de faire une guérison le jour du sabbat ? »

Message  admin le Ven 30 Oct - 5:43



VENDREDI 30 OCTOBRE 2015

 « Est-il permis, le jour du sabbat, de guérir, ou non ? » 
Textes à lire : Rm 9,1-5 ; Ps 148(147) ; Lc 14,1-6
 
Lire les textes  

  
Lecture : La première lecture de ce vendredi est un extrait du 9ème chapitre de l'Épître de Saint Paul aux Romains. Dans cet extrait, Saint Paul s'offusque de la mauvaise conduite des Juifs. En effet, il ne comprend pas pourquoi ces Israélites qui ont reçu l'adoption filiale, la gloire, les alliances, la législation, le culte et les promesses (Rm 9,4) continuent à être infidèles à Dieu au lieu de se convertir pour obtenir le salut.
            L'Évangile qui nous est proposé aujourd'hui, présente Jésus à table chez un chef des pharisiens, un jour de sabbat. Jouissant déjà d’une mauvaise réputation d’avoir violé le sabbat en guérissant une femme (Cf. Évangile de lundi), Jésus se trouve une fois de plus devant un malade le jour du sabbat : « Voici qu'un hydropique se trouvait devant lui » (v. 2). Les pharisiens se mettent à l’observer pour voir s’il violerait une fois de plus le sabbat. Épris de pitié pour le malade, Jésus est décidé une fois de plus à le guérir, mais avant d'accomplir le miracle, il pose  aux pharisiens cette question  embarrassante : « Est-il permis, le Sabbat, de guérir, ou non ? » (v. 3).
      Face à cette question,  les pharisiens observent un silence de mort. En réalité, Jésus n'a pas besoin de leur autorisation pour guérir cette personne. Il leur pose cette question pour leur permettre de mieux comprendre leur tradition ancestrale afin de mieux la vivre.
Méditation : «  Est-il permis, le sabbat, de guérir, ou non ? » Cette question que le christ avait posée aux pharisiens il y a plusieurs décennies, nous est encore posée aujourd'hui. Précisons que, c'est la deuxième fois que Jésus opère un miracle le jour du Sabbat et c'est aussi la deuxième fois qu'il pose la même question à ces pharisiens. (Cf. Lc 6,6-11). Pourquoi une telle insistance ? En réalité, Jésus veut amener les pharisiens à comprendre que l’important aux yeux de Dieu, c'est la conversion et la réconciliation des hommes. Le Sabbat en tant qu’institution divine (Cf. Ex 20,8 ; Dt 5,12), a pour but non d'anéantir l'homme et de le rendre esclave, mais de le sauver. Le véritable sabbat est donc celui où Dieu vient nous sortir de notre misère, de notre caserne, de notre conformisme aveugle, pour nous procurer la guérison totale sans restriction. Par extension, la Parole de Dieu de ce jour voudrait nous faire sortir d’une interprétation légaliste de la loi, qui peut faire d’elle un instrument d’oppression de l’homme.
Prière : Seigneur Jésus, tu excellais à embrasser les doctes et les sages plus soucieux d’observances que de charité. Accorde-nous une intelligence aimante et un amour éclairé, pour qu’en toute chose nous cherchions à faire le bien autour de nous comme tu l’as fait toi-même.
Action : Si le sabbat est le jour par excellence pour rendre gloire à Dieu en remettant l’homme debout, puisse ta vie en ce jour glorifier Dieu dans tes frères.


pistedeprière.com

_________________
avatar
admin
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Evangile « Est-il permis, oui ou non, de faire une guérison le jour du sabbat ? »

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum