Au quotidien sous le souffle du Saint Esprit
"Gardons nos lampes allumées"...Voici l'époux qui vient! Allons à la rencontre du Christ , le Seigneur! (Mt 25,6)
Des Liens Utiles

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon


Flux RSS



Marque-page social

Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de Au quotidien sous le souffle du Saint Esprit sur votre site de social bookmarking


#Avent2015: • À la gloire de Dieu, l’homme debout •

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

#Avent2015: • À la gloire de Dieu, l’homme debout •

Message  admin le Dim 29 Nov - 11:22


 
 
[th]
[/th][th]
 
29/11/2015
 
 
Fr. Thomas-Marie Gillet Dominicain
 
[/th]
 
• À la gloire de Dieu, l’homme debout •
 
 
[th]
 
 
Écouter la méditation
 
[/th][th]
[/th][th]
 
 
Écouter le temps de prière
 
[/th][th]
[/th][th]
 
 
Envoyer à un ami
 
[/th][th]
[/th][th]
 
 
Imprimer (Acrobat Reader)
 
[/th]
 
La parole de Dieu
 
 
         Redressez-vous et relevez la tête.         
 
Évangile selon saint Luc, chapitre 21, verset 28
 
 
La méditation
 

 
Nous sommes déjà à la fin des temps et le Seigneur vient. Dieu ne vient pas encore dans sa gloire, mais il désire ardemment venir dans nos cœurs, et c’est lui qui nous aidera à deviner, à voir les signes de sa venue parmi nous. Ainsi, dès aujourd’hui nous pouvons l’accueillir et demeurer avec lui tous les jours de notre vie. Cette préparation de la rencontre avec Dieu, de l’accueil de sa grâce, est loin d’être une attente passive, elle est active, dynamique et nous conduit vers la lumière. Attente qui nous met en marche vers la vie.
La marche a ses exigences : se mettre debout et relever la tête.
Et rester debout, en état de marche, cela implique que nous ne nous laissions pas décourager, abattre par ce qui alourdit notre cœur. « Débauche, ivrognerie, soucis de la vie »*, voilà ce qui nous empêche d’avancer, dit l’Évangile . C’est pour nous délester de ce poids que nous nous sommes mis à l’écart, que nous sommes entrés en retraite. Chômage, difficultés du couple, violences diverses, discrimination, ils sont nombreux les « soucis de la vie », ces bruits du monde que nous devons faire taire pour un temps, afin de mieux s’y confronter. Je pense en particulier à une amie qui doit affronter depuis plusieurs mois la séparation d’avec son conjoint. Comment ne pas se laisser terrasser par la tristesse, par la douleur de la trahison ? Comment ne pas succomber aux sirènes du laisser-aller, tout lâcher et vouloir mourir à petit feu ? Comment ne pas laisser place à la peur, aux chimères de la vie réinventée avec des « si » : « si j’avais été une meilleure épouse, il ne serait pas parti » ; « si je suis séparée, je ne vais plus pouvoir communier » ? Pourtant cette amie tient le coup, elle n’a pas abandonné la marche. Et si elle continue de tenir debout, c’est certainement grâce à la lumière reçue de Dieu, à l’attachement de ses enfants et au soutien de ses proches. C’est dans ces ténèbres qui obscurcissent le chemin que la lumière même fragile et vacillante continue de briller et nous invite à choisir la vie. Courage, debout, et relevons la tête !
 
* Évangile selon saint Luc, chapitre 21, verset 34



_________________
avatar
admin
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum