Au quotidien sous le souffle du Saint Esprit
"Gardons nos lampes allumées"...Voici l'époux qui vient! Allons à la rencontre du Christ , le Seigneur! (Mt 25,6)
Des Liens Utiles

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon


Flux RSS



Marque-page social

Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de Au quotidien sous le souffle du Saint Esprit sur votre site de social bookmarking


Textes ✞ et commentaires de la liturgie du 10 Septembre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Textes ✞ et commentaires de la liturgie du 10 Septembre

Message  admin le Lun 10 Sep - 5:06



Evangile selon St Luc 6, 6-11


Un autre jour de sabbat, Jésus était entré dans la synagogue et enseignait. Il y avait là un homme dont la main droite était paralysée.Les scribes et les pharisiens observaient Jésus afin de voir s'il ferait une guérison le jour du sabbat ; ils auraient ainsi un motif pour l'accuser. Mais il connaissait leurs pensées, et il dit à l'homme qui avait la main paralysée : « Lève-toi, et reste debout devant tout le monde. » L'homme se leva et se tint debout. Jésus leur dit : « Je vous le demande : Est-il permis, le jour du sabbat, de faire le bien, ou de faire le mal ? de sauver une vie, ou de la perdre ? »Alors, promenant son regard sur eux tous, il dit à l'homme : « Étends ta main. » Il le fit, et sa main redevint normale. Quant à eux, ils furent remplis de fureur et ils discutaient entre eux sur ce qu'ils allaient faire à Jésus.

"il y avait là un homme dont la main droite était paralysée" :
de cet homme, nous connaissons seulement son infirmité. Il est là. Mais Luc emploie une formule impersonnelle qui tend encore à dépersonnaliser sa présence : « il y avait là ». L’homme ne demande rien, ne manifeste rien. Etait-il venu pour voir Jésus ? Sans doute pas. Avait-il foi en lui, cette foi, condition de tant d’autres guérisons ? Rien ne nous le
laisse supposer. Il n’y a pas qu’un chemin vers Jésus, pour lui, chaque rencontre est unique, il n’y a pas de condition « a priori ».


"afin de trouver de quoi l'accuser" :
pour eux, le malade ne semble être qu’un instrument en vue d’une condamnation ! Nous sommes en quelque sorte au comble de la malveillance : être en attente d’un bien (une
guérison) en vue d’un mal (une accusation) ! Nous percevons déjà le destin de Jésus : être condamné pour avoir fait le bien.


Seigneur Jésus, tu nous enseignes, tu donnes nourriture à nos intelligences, tu nous révèles le Père par ta Parole.
Et tu guéris, tu prends soin des corps, ta parole agissante nous exprime toute ton attention à chacun, rejoint au cœur de sa souffrance.
Les accusations menées contre toi ne peuvent rien contre ta bonté.
Tu es notre Dieu juste et bon, béni sois-tu !
(partage-de-lectio.blogspot.com)





_________________
avatar
admin
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Textes ✞ et commentaires de la liturgie du 10 Septembre

Message  elydia le Lun 10 Sep - 7:21



Sauver une vie

L’opposition entre la culture de mort et la
culture de vie apparaît clairement dans ce récit d’évangile. Les
jugements des pharisiens les rendent critiques envers Jésus, au point
qu’ils en deviennent exaspérés. Par la suite, ils comploteront même pour
tuer Jésus. Ils restent insensibles à la souffrance de l’homme à la
main paralysée. Jésus parle des mots de vie dans la synagogue. Il
enrichit la vie en redonnant la santé. Apprenons de Jésus comment être
lumière et vie au milieu de la culture d’égoïsme et de mort qui nous
entoure.







Seigneur, Tu peux lire dans mon cœur car Tu lis dans
les cœurs des pharisiens. Moi aussi, je me laisse aller à critiquer et
mes propos ne sont pas toujours constructifs. Rends mon cœur plus comme
le Tien, afin de désirer toujours le bien et être généreux, en dépit des
attaques qui pourraient m’assaillir.

regnumchristi.fr



avatar
elydia
modération
modération


Revenir en haut Aller en bas

Re: Textes ✞ et commentaires de la liturgie du 10 Septembre

Message  marianne le Lun 10 Sep - 8:15






Seigneur ,étends aussi ta main sur nous
pour nous guérir de toutes nos paralysies qui nous empêchent de faire le bien nécessaire
autour de nous et en nous!
Que notre coeur désire faire le bien ,toujours et partout
dans notre société qui est actuellement vide de sens!
Que notre coeur vive au même rythme que le tien!

Apprends - nous à aimer comme toi ,tu nous aimes,Seigneur.
Nous te rendons grâce!






avatar
marianne
service
service


Revenir en haut Aller en bas

Re: Textes ✞ et commentaires de la liturgie du 10 Septembre

Message  geor-gette le Lun 10 Sep - 18:48



1ère lecture : Paul juge un cas scandaleux à la lumière de la Pâque (1Co 5, 1-8)



Lecture de la première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens

Frères,
on entend dire partout qu'il y a chez vous un scandale, et un scandale tel qu'on n'en voit même pas chez les païens : il s'agit d'un homme qui vit avec la femme de son père.
Et, malgré cela, vous êtes encore gonflés d'orgueil au lieu d'en pleurer et de chasser de votre communauté l'homme qui fait cela.
Quant à moi, qui suis absent physiquement mais présent moralement, j'ai déjà jugé, comme si j'étais présent, l'homme qui agit ainsi : au nom du Seigneur Jésus, lors d'une assemblée où je serai moralement avec vous, et avec la puissance de notre Seigneur Jésus, vous livrerez cet individu au pouvoir de Satan, et son être de chair sera détruit, mais c'est pour que son esprit soit sauvé au jour du Seigneur.
Vraiment, il n'y a pas de quoi vous enorgueillir : vous savez bien qu'un peu de levain suffit pour que toute la pâte fermente. Purifiez-vous donc des vieux ferments, et vous serez une pâte nouvelle, vous qui êtes comme le pain de la Pâque, celui qui n'a pas fermenté.

Voici que le Christ, notre agneau pascal, a été immolé.
Célébrons donc la Fête, non pas avec de vieux ferments : la perversité et le vice, mais avec du pain non fermenté : la droiture et la vérité.

Psaume : Ps 5, 2-3, 5-6ab, 6c-7

R/ Seigneur, en ta justice, conduis-moi.

Écoute mes paroles, Seigneur,
comprends ma plainte ;
entends ma voix qui t'appelle,
ô mon Roi et mon Dieu !

Tu n'es pas un Dieu ami du mal,
chez toi, le méchant n'est pas reçu.
Non, l'insensé ne tient pas
devant ton regard.

Tu détestes tous les malfaisants,
tu extermines les menteurs ;
l'homme de ruse et de sang,
le Seigneur le hait.





avatar
geor-gette
service
service


Revenir en haut Aller en bas

Re: Textes ✞ et commentaires de la liturgie du 10 Septembre

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum