Au quotidien sous le souffle du Saint Esprit
"Gardons nos lampes allumées"...Voici l'époux qui vient! Allons à la rencontre du Christ , le Seigneur! (Mt 25,6)
Des Liens Utiles

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon


Flux RSS



Marque-page social

Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de Au quotidien sous le souffle du Saint Esprit sur votre site de social bookmarking


Liturgie du 17 novembre "prier avec persévérance et avec foi"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Liturgie du 17 novembre "prier avec persévérance et avec foi"

Message  admin le Sam 17 Nov - 4:21

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 18,1-8

Jésus disait une parabole pour montrer à ses disciples qu’il faut toujours prier sans se décourager :« Il y avait dans une ville un juge qui ne respectait pas Dieu et se moquait des hommes.Dans cette même ville, il y avait une veuve qui venait lui demander : ’Rends-moi justice contre mon adversaire. ’Longtemps il refusa ; puis il se dit : ’Je ne respecte pas Dieu, et je me moque des hommes, mais cette femme commence à m’ennuyer :je vais lui rendre justice pour qu’elle ne vienne plus sans cesse me casser la tête. ’ »

Le Seigneur ajouta : « Écoutez bien ce que dit ce juge sans justice !Dieu ne fera-t-il pas justice à ses élus, qui crient vers lui jour et nuit ? Est-ce qu’il les fait attendre ?Je vous le déclare : sans tarder, il leur fera justice. Mais le Fils de l’homme, quand il viendra, trouvera-t-il la foi sur terre ? »

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris



_________________
avatar
admin
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Liturgie du 17 novembre "prier avec persévérance et avec foi"

Message  elydia le Sam 17 Nov - 5:52



Avec sa parabole, Jésus nous exhorte à la prière. Parfois nous
concevons la prière comme un rituel mécanique, attendant de Dieu qu'il
réponde comme un distributeur automatique de boissons. La parabole nous
montre au contraire Dieu comme un interlocuteur, dont le coeur et l'âme
se laissent émouvoir; Il se laisse saisir par l'insistance et par
l'attitude de celui qui fait la demande : son humilité, sa confiance et
sa persévérance font preuve de l'honnêteté et de la profondeur de la
demande.

La prière, en effet, est un rapport interpersonnel entre moi et Dieu
le Père, par l'intermédiaire de Jésus et sous la motion de son Esprit.
Et cet Esprit nous apprend à prier comme il faut (cf. Rm 8, 26-27), nous
ouvre le coeur à la transcendance et à la foi qui est un regard
"surnaturel". Que voit-on dans ce monde surnaturel? Que ne voit-on pas!
Dieu le Père qui nous aime. Si même l'impie se laisse convaincre,
combien plus le Père des Miséricordes ne se penchera-t-il pas sur nous,
le coeur rempli de sollicitude.


Le drame de notre prière est que nous ne savons pas comment prier
et que nous ne nous dirigeons pas suffisamment vers le Père, en passant
par le Fils, à l’écoute de l'Esprit. Nous ne nous tournons pas vers
Marie, elle qui a su accueillir la Parole et qui, sans la tache
du péché originel, intercède pour nous au Ciel. Pour prier, le
Catéchisme de l'Eglise Catholique nous présente cinq voies ou voix de
prière.

[/size]

Seigneur, je T'adore de tout mon coeur. Tu m'as donné de Te connaître
plus personnellement en cette méditation. Aide-moi à grandir dans
l'habitude de la prière.

regnumchristi.fr


avatar
elydia
modération
modération


Revenir en haut Aller en bas

Re: Liturgie du 17 novembre "prier avec persévérance et avec foi"

Message  Père_Jean le Sam 17 Nov - 9:20

Evangile du 17 Novembre

Textes bibliques : http://www.aelf.org/office-messe

Aujourd'hui, des hommes, des femmes et des enfants crient vers Dieu. C'est le cri des malades, des persécutés, des affamés, de tous ceux et celles qui sont victimes des hommes, de la haine, de la violence et du mépris. Ils sont nombreux dans le monde ceux et celles qui connaissent le malheur, la souffrance physique et morale. Il se peut même que certains n'appellent pas Dieu, tellement ils sont désespérés. Mais leur détresse est comme une prière. Dans notre célébration de ce dimanche, nous rassemblons tous les appels de toutes ces personnes. Cette intercession qui monte vers Dieu, nous l'unissons à la prière de toute l'Eglise pour le monde.

Mais il reste une question : Beaucoup disent qu'ils prient mais ils ont l'impression que leur prière n'est pas exaucée. C'est pour répondre à cette question que Jésus nous raconte la parabole que nous venons d'entendre. Il s'agit d'un juge qui reste sourd à la requête d'une veuve. Nous connaissons cela : quand l'administration ne veut rien entendre, c'est vraiment difficile d'obtenir gain de cause ; mais cela arrive parfois. Alors, Jésus prend cet exemple pour nous parler de Dieu. Ce juge a répondu à la demande de la veuve car il n'en pouvait plus d'entendre ses supplications répétées. A plus forte raison, Dieu qui est Père, ne peut que rester attentif à toutes nos demandes. Saint Jean nous dit qu'il nous écoute, quoi que nous lui demandions.

Le problème ne vient pas de Dieu mais de nous. Dieu est toujours à l'écoute, mais bien souvent, il n'y a personne pour l'écouter. Nous ne pensons qu'à notre demande et nous n'obtenons pas la réponse que nous attendons. Et pourtant, nous avons été entendus bien au-delà de tout ce que nous pouvons imaginer. L'important c'est de rester en dialogue avec lui et de ne pas rester centrés sur nous et nos demandes. Il a infiniment mieux à nous donner. Le but de la prière c'est de nous ajuster à Dieu qui ne demande qu'à nous combler. La question n'est pas de demander à Dieu d'agir en notre faveur mais d'être sûrs qu'il agit sans cesse dans notre vie. Saint Paul nous le dit à sa manière : "Rien ne peut nous séparer de son amour."

Nous comprenons alors pourquoi le Christ nous demande de prier sans cesse. Il est là, présent et agissant dans nos cœurs. Nous sommes invités à être unis à lui car c'est lui qui prie dans cesse en nous tout au long de nos journées. Cela implique que nous prenions le temps de nous arrêter pour prier, seuls dans notre chambre et avec la communauté chrétienne rassemblée pour l'Eucharistie. C'est ainsi que nous serons de plus en plus reliés à ce Dieu qui est Amour. Ouvrons-lui la porte de notre intérieur le plus secret. Quelqu'un a dit : "La véritable prière ressemble parfois à un saignement de cœur."

La parabole de cet évangile se termine par une question posée à tous : "Le Fils de l'Homme, quand il viendra, trouvera-t-il la foi sur terre ?" Le pire ennemi de la foi c'est le découragement, c'est quand on devient blasé, quand on ne voit que ce qui va mal. Le Seigneur nous met en garde contre ce danger. Croire c'est s'obstiner dans la prière, c'est crier vers Dieu jour et nuit sans baisser les bras. Il ne manquera pas d'oiseaux de malheur pour semer le doute. Mais l'exemple de la veuve est là pour nous apprendre l'obstination.

Ensemble, nous nous tournons vers toi Seigneur. Aide-nous à dépasser le plan terrestre où nous nous installons trop facilement. Garde-nous dans ton amour. Au milieu de nos travaux, de nos joies et de nos peines, fais-nous vivre en enfants de Dieu.

avatar
Père_Jean
participant
participant


Revenir en haut Aller en bas

Re: Liturgie du 17 novembre "prier avec persévérance et avec foi"

Message  geor-gette le Sam 17 Nov - 9:53

1ère lecture : Un vrai fidèle au service de ses frères (3 Jn 1, 5-8)




Lecture de la troisième lettre de saint Jean


Mon bien-aimé Gaïus, tu agis en vrai fidèle dansce que tu fais pour les frères, qui sont pourtant des
étrangers. Ils ont rendu témoignage à ta charité devant la communauté de l'Église ; tu agiras bien
en facilitant leur voyage d'une manière qui plaise à Dieu. Car c'est pour le nom du Fils de Dieu qu'ils
se sont mis en route sans rien recevoir des païens. Nous devons donc, nous, accueillir de tels
hommes afin de coopérer à l'action de la vérité en nous.


Psaume : 111, 1-2, 3-4, 5-6


R/ Heureux celui qui aime la volonté de Dieu ! Ou Alléluia !


Heureux qui craint le Seigneur,
qui aime entièrement sa volonté !
Sa lignée sera puissante sur la terre ;
la race des justes est bénie.

Les richesses affluent dans sa maison :
à jamais se maintiendra sa justice.
Lumière des cœurs droits, il s'est levé dans les ténèbres,
homme de justice, de tendresse et de pitié.

L'homme de bien a pitié, il partage ;
il mène ses affaires avec droiture.
Cet homme jamais ne tombera ;
toujours on fera mémoire du juste.

aelf.org




avatar
geor-gette
service
service


Revenir en haut Aller en bas

Re: Liturgie du 17 novembre "prier avec persévérance et avec foi"

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum