Au quotidien sous le souffle du Saint Esprit
"Gardons nos lampes allumées"...Voici l'époux qui vient! Allons à la rencontre du Christ , le Seigneur! (Mt 25,6)
Des Liens Utiles

Le saint du jour

Une Minute avec Marie

Homélie du Père Jean

Une Parole pour ta route

Diocèse de la Réunion

=

Doyenné du Tampon


Flux RSS



Marque-page social

Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de Au quotidien sous le souffle du Saint Esprit sur votre site de social bookmarking


Liturgie du 28 Décembre "« Le massacre des enfants de Bethléem » "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Liturgie du 28 Décembre "« Le massacre des enfants de Bethléem » "

Message  elydia le Ven 28 Déc - 3:00



Evangile selon St Matthieu 2, 13-18

Après le départ des mages, l'ange du Seigneur
apparaît en songe à Joseph et lui dit : « Lève-toi ; prends l'enfant et
sa mère, et fuis en Égypte. Reste là-bas jusqu'à ce que je t'avertisse,
car Hérode va rechercher l'enfant pour le faire périr. »
Joseph se leva ; dans la nuit, il prit l'enfant et sa mère, et se retira en Égypte,
où il resta jusqu'à la mort d'Hérode.
Ainsi s'accomplit ce que le Seigneur avait dit par le prophète :
D'Égypte, j'ai appelé mon fils.
Alors Hérode, voyant que les mages l'avaient trompé, entra dans une
violente fureur. Il envoya tuer tous les enfants de moins de deux ans à
Bethléem et dans toute la région, d'après la date qu'il s'était fait
préciser par les mages.
Alors s'accomplit ce que le Seigneur avait dit par le prophète Jérémie :
Un cri s'élève dans Rama, des pleurs et une longue plainte : c'est
Rachel qui pleure ses enfants et ne veut pas qu'on la console,
car ils ne sont plus.




avatar
elydia
modération
modération


Revenir en haut Aller en bas

Re: Liturgie du 28 Décembre "« Le massacre des enfants de Bethléem » "

Message  Stella le Ven 28 Déc - 8:33


" Un cri s'élève dans Rama, des pleurs et une longue plainte : c'est Rachel qui pleure ses enfants et ne veut pas qu'on la console, car ils ne sont plus."

Sèches tes larmes Rachel, ne pleure plus car tes enfants sont vivants dans la maison du Seigneur.
Rachel ne pleure plus car tes "tous petits" ont annoncé la venue de Jésus au prix de leur sang, le sang des Innocents.

Certes, ils n'étaient pas Simon Pierre, Jacques, Jean un des douze disciples ou tous les autres martyrs qui ont connu la mort à cause de leur foi en Christ, mais ils ont annoncé Jésus dans le silence de leur innocence. L’Écriture déclare aussi que si l'on vous persécute, on vous tue à cause du Christ, avec Lui on vivra et d'une vie éternelle.

Réjouie toi Rachel et vit dans l'allégresse, grande sera ta récompense. Déjà Hérode n'est plus lui aussi; lui qui s'était attaché à son pouvoir éphémère s'en est allé; mais celui pour qui tes enfants sont mort Lui, est toujours Vivant et son règne n'aura pas de fin.

Regarde dans la Crèche de Béthléem, tu verras comment tes enfants l'adorent et jubilent de joie pour l'avoir servi. Oui, sèches tes larmes Rachel et ne pleure plus réjouie toi avec Marie, la Mère du Sauveur.
avatar
Stella
service
service


Revenir en haut Aller en bas

Re: Liturgie du 28 Décembre "« Le massacre des enfants de Bethléem » "

Message  elydia le Ven 28 Déc - 9:27



« L’ange du Seigneur apparaît en songe à Joseph (…) Joseph se leva »

Arrêtons-nous… et laissons -nous émerveiller par la promptitude avec
laquelle Saint Joseph agit : il reçoit en songe l’ordre de partir, il se
réveille, et à l’instant même il prend l’Enfant et sa Mère et
entreprend le périple de la fuite en Egypte. Cette promptitude nous
laisse stupéfaits ! Dans notre propre vie… en combien de temps sommes
nous capables de prendre une décision qui impliquera les personnes
dont nous avons la responsabilité ? quels sont nos critères de
discernement ? le calcul froid et prévoyant ? le bon sens uni à la foi ?
La Parole de ce jour nous révèle combien Saint-Joseph a enraciné son
sens des responsabilités non pas sur ses propres capacités, sur sa
force, ni sur la pénétration de son intelligence… mais bien sur Dieu,
son roc, son salut, son berger. Il a reçu une mission de Dieu, celle
d’être le Protecteur de la Sainte Vierge et de son Enfant. Et même s’il
met toutes ses qualités au service de la mission et qu’il n’économise
aucun effort pour la mener à bien… il sait que c’est ce même Dieu qui le
guidera dans cette tâche, et qu’il est dans son « intérêt », et dans
l’intérêt de ceux qu’il aime, de Lui être fidèle… promptement.
Saint-Joseph a certainement médité, lors de ce voyage, le psaume que la
liturgie d’aujourd’hui nous propose : « Notre secours est le nom du
Seigneur qui a fait le Ciel et la Terre… ». Dans ma vie quotidienne,
dans mes décisions à prendre, mon secours est-il vraiment le Nom du
Seigneur ? La foi, l’amour et la charité sont-ils aussi des critères de
discernement ? Donne-moi, Seigneur, de rester uni à l’Esprit-Saint
pour savoir discerner Sa voix dans ma journée !


Seigneur, Aide moi à découvrir le sens de la souffrance personnelle, mais aussi de la souffrance de ceux qui m’entourent.
regnumchristi.fr



avatar
elydia
modération
modération


Revenir en haut Aller en bas

Re: Liturgie du 28 Décembre "« Le massacre des enfants de Bethléem » "

Message  geor-gette le Ven 28 Déc - 18:35

1ère lecture : Le sang de Jésus nous purifie de tout péché (1 Jn 1, 5-10 ; 2, 1-2)




Lecture de la première lettre de saint Jean
Voici le message que Jésus Christ nous a fait entendre et que nous vous annonçons : Dieu est lumière, il n'y a pas de ténèbres en lui.
Si nous disons que nous sommes en communion avec lui, alors que nous marchons dans les ténèbres, nous sommes des menteurs, nous n'agissons pas selon la vérité ; mais, si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes en communion les uns avec les autres, et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché.
Si nous disons que nous n'avons pas de péché, nous nous égarons nous-mêmes et la vérité n'est pas en nous.
Si nous reconnaissons nos péchés, lui qui est fidèle et juste nous pardonnera nos péchés et nous purifiera de tout ce qui nous oppose à lui.
Si nous disons que nous ne sommes pas pécheurs, nous faisons de lui un menteur et sa parole n'est pas en nous.
Mes petits enfants, je vous écris pour que vous évitiez le péché. Mais, si l'un de nous vient à pécher, nous avons un défenseur devant le Père : Jésus Christ, le Juste.
Il est la victime offerte pour nos péchés, et non seulement pour les nôtres, mais encore pour ceux du monde entier.


Psaume : 123, 2-3, 4-5, 6a.7bc-8


R/ Notre âme, comme un oiseau, a échappé à l'oiseleur.


Sans le Seigneur qui était pour nous
quand des hommes nous assaillirent,
alors ils nous avalaient tout vivants,
dans le feu de leur colère.

Alors le flot passait sur nous,
le torrent nous submergeait ;
alors nous étions submergés
par les flots en furie.

Béni soit le Seigneur !
le filet s'est rompu : nous avons échappé.
Notre secours est le nom du Seigneur
qui a fait le ciel et la terre.

avatar
geor-gette
service
service


Revenir en haut Aller en bas

Re: Liturgie du 28 Décembre "« Le massacre des enfants de Bethléem » "

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum